FLAVIANA ROSSI

Née à Rome elle s'est formée au chant à la Scuola Popolare di Musica di Testaccio, dans de nombreux stages (avec Antonella Talamonti, Maria Hoeller, Patrizia Bovi, Mauro Tiberi) et également dans la pratique de la Chanson Romaine dans de nombreuses formations et occasions. Depuis 94 elle suit les cours de Giovanna Marini sur la vocalité populaire et sur la musique de tradition orale italienne participant comme soliste à de nombreux concerts de chants de traditionnels et à diverses de ses oeuvres dont: I Turcs tal Friul mis en scène par Elio De Capitani (Teatro dell’Elfo, Milan); Concerto per Leopardi; L’Assemblée des femmes d'Aristophane (CD Musiche di scena - NOTA); La déclaration des Droits de l'homme; Fogli d’Album dell’800 et Fogli Volanti avec la Fanfare de la Spmt; e Animarrovescio di Adriana Borriello (Hebbel Teater, Berlino, e RomaEuropa Festival).

En 2000 elle participe à la création du Quartetto Urbano.

Elle a chanté en tant que soliste dans le spectacle S come Strage –Piazza Fontana de Mario Tricamo (Teatro dei Documenti, Rome 98) et dans de nombreuses occasions de chant populaire et musique romaine.

Elle a collaboré avec l''Ensemble Micrologus dans le concert de musique médiévale Landini e l’Ars Nova et dans le CD Madre de Deus – Cantigas de Santa Maria (OPUS 111).

Depuis 98 elle propose un répertoire de musique romaine en trio: Incanto romano (voix, guitare et violon), qu'elle présente en concert et dans diverses manifestations de la Ville et de la Région de Rome (dont : Area Archeologica de Massenzio, Grandi mercati per Roma, Festa di S.Giovanni et de Noantri à Trastevere). En 2000 elle crée le groupe de musique de tradition populaire Il Carro delle Stelle avec qui elle enregistre le chant L'albero del Piemonte dans le CD Vent'anni e più du Circolo Gianni Bosio - 02.

Discographie

Musiche di scena - NOTA

Madre de Deus – Cantigas de Santa Maria - OPUS 111

Vent'anni e più di... - IL MANIFESTO

Un altro modo è possibile – ZONE DI MUSICA

Mentre corre cielo e terra - ZONE DI MUSICA

Tamait de Andrea Oggioni - ZONE DI MUSICA (in La Gravosità)

D'Amanti e D'Anarchisti - ZONE DI MUSICA (in Addio a Lugano)

Spesso il male di vivere ho incontrato, Montale e Leopardi in musica - de Giovanna Marini&Quartetto Urbano, direction musicale X. Rebut - NOTA