UN ALTRO MODO E' POSSIBILE
clik pour agrandir

Voix: Germana Mastropasqua | Flaviana Rossi |

Michele Manca | Xavier Rebut

 

Direction musicale: Xavier Rebut

 

Enregistrement et mixage: Andrea Oggioni, studio Risonanze, en janvier 2005 au Teatro del "Barco Borghese" à Monteporzio Catone, Rome

 

 

track list / la partition / articles /

textes de présentation de Giovanna Marini, de l'Editrice et du Quartetto Urbano


 

track list

 

1. Stanza 509. 
 
S. Costabile, G. Salviucci Marini

2. Quande Criste andava per mare.   
 
Tradizionale

3. L’amore vecchio.   
 
G. Salviucci Marini

4. Scontento.  
 
X. L. Rebut

5. L'anima mia come la vostra. 
  X. L. Rebut

6. Canzone d’inverno.  
 
S. Costabile, G. Salviucci Marini    

7. E lu Giovedi.  
 
X. L. Rebut

8. Ormai è tardi. 
  T
radizionale

9. E metete mietitori.   
 
G. Salviucci Marini

10. S'Ottava trista.  
 
Tradizionale

11. Ultimi moti. 
 
X. L. Rebut

12. Canzone di una mattina.  
 
S. Costabile, G. Salviucci Marini

13. Quanne te lai'.  
 
Tradizionale

14. Uéi
 
G. Salviucci Marini           

15. Anni80.  
 
S. Costabile, G. Salviucci Marini

16. Evviva il 1° di maggio.  
 
Santi, Della Mea   

17. Ehi! Ehi! Ehi!.   
 
G. Salviucci Marini      

18. Il lamento dei mendicanti. 
 
M. Salvatore

19. Stava in pianto.   
 
Tradizionale

20. Un altro modo è possibile.  
 
A. Talamonti 

 

 

La Partition des chants du cd

 

 

compositions de

GIOVANNA SALVIUCCI MARINI

ANTONELLA TALAMONTI

MATTEO SALVATORE

XAVIER REBUT

 

www.zonedimusica.com - zonedimusica@tiscali.it

via Città di Castello, 14 - 00191 Roma

tel +39 06 333 0801

 

les partitions

 


Articles

novembre 2006. WorldMusicMagazine

1 juillet 2006 Alias-Il Manifesto
13 mai 2006. Io Donna
1 avril 2006. La Sicilia.
2 mars 2006. Extra! Music Magazine. - version pdf

 


 

Le disque du Quartetto Urbano est un exemple rare. On sent que leur chant a mûri à travers des années d'étude. Il y a dans ce disque un long travail d'absorption des modalités et de l'esthétique, qui régit les chants qu'ils interprètent. Qu'ils interprètent d'une manière si juste qu'elle révèle clairement qu'eux-mêmes, les chanteurs, sont devenus les auteurs de ces chants, comme cela se passe dans le monde esthétique du chant de la campagne. La re-élaboration des morceaux de tradition orale à travers l'absorption complète des modèles stylisiques et l'exaspération des motifs différents, typiques, du chant populaire, unie à un bon goût musical évident, donnent à l'écoute un plaisir intense et intelligent. Cela n'arrive pas souvent d'assister à une opération aussi profonde et de haut niveau musical. Les voix travaillées, soignées, pliées au service du chant de manière exacte pour exprimer, sans maniérismes, sans complaisances, arrivent droit au but. Droit au coeur. Je ne peux que remercier le Quartetto Urbano pour tant de passion et tant de travail.

 

Giovanna Marini

 

 


 

Ce disque est la preuve tangible de ce que signifie, acoustiquement et humainement, “SYNTONIE”.

Arrivé à Zone di Musica en postproduction, grâce à la demande très appréciée de collaboration du Circolo Gianni Bosio, c'est un disque autoproduit par le Quartetto Urbano à un coût proche du zéro, avec des auteurs, des musiciens et des chercheurs de grande envergure, des amis, des personnes "perbene".

C'est un produit, comme nous l'appelons nous-autres, “zonique”, je dirais même, on ne peut plus zonique.

Dans le très prenant et nouveau travail de la production discografique, c'est un pas spécifique qui vient confirmer nos objectifs.

Ainsi la pensée et le coeur vont aussitôt à Susanna Rienzi et Danilo Vinci, respectivement Directrice Artistique Musicale et Art Director et Graphic Designer de Zone di Musica.

Dans le projet du Quartetto Urbano se retrouvent en effet d'une manière magique les qualités-mêmes (le talent, la dédition, l’enthousiasme, l’honnêteté) qui ont été la lymphe dont Danilo et Susanna ont alimenté personnellement les deux années fébriles de la création de notre étiquette. A eux appartient Zone di Musica. Ils SONT Zone di Musica

Je ne les en remercie jamais assez.

Un remerciement spécial va à Giovanna Marini.

C'est un honneur et un  grand plaisir de la compter parmi les compositrices et compositeurs de Zone di Musica.

A tout le Circolo Gianni Bosio merci pour cette opportunité. Avec le voeu, que nous nous faisons, de faire du bon travail pour ce genre musical, dans la conservation et la diffusion duquel ils sont maîtres.

A Susanna Cerboni en particulier toute ma reconnaissance, en plus de mon affection: je lui dois l’inoubliable rencontre, à l'Ecole Populaire de Musique de Testaccio à Rome, avec Giovanna Marini, Antonella Talamonti et beaucoup d'autres artistes avec lesquels je collabore aujourd'hui.

 

L’éditrice

 


 

Ce travail est pour nous le fruit de nos expériences personelles, mais nous le sentons aussi comme relié à un parcours commencé avant nous, par qui s'est intéressé à la culture de tradition orale et à la mémoire; les années d'étude et de recherches, de participation et partage avec Giovanna Marini et son cours à l'Ecole Populaire de Musique de Testaccio, font entièrement partie de ce travail.

(…)

Tout de suite le plaisir de chanter ensemble les chants de tradition orale nous poussa à vouloir le partager; mais comment se comporter face à un matériel provenant de tant de régions d'Italie et en dialectes tous différents, provenant d'autres contextes sociaux et d'un autre temps?

Nous sentions le besoin de ne pas reproduire les morceaux tels quels et de rester proches de ce que nous étions: trois romains d'origines différentes et un suisse romand émigré, tous citadins, sans aucun contact avec le monde de la campagne.

C'était, oui, une source très riche d'ouvertures, de découvertes, d'aventures, mais quelque chose devait se clarifier à l'intérieur de nous. C'était aussi une invitation à étudier, à acquérir les instruments dont on sentait individuellement la nécessité, à aller voir ailleurs.

(…)

Aujourd'hui nous pouvons dire que nous chantons la tradition orale italienne parce que nous faisons partie d'une histoire, d'un parcours, composé de beaucoup de personnes, beaucoup de maîtres et compagnons de route; parce qu'avant nous il y a eu des gens comme Giovanna, comme Diego Carpitella, l'Institut De Martino, l'Ecole de Testaccio et le Circolo Gianni Bosio. Nous avons été accueillis, nous avons partagés des rencontres avec les chanteurs traditionnels, des moments d'écoute, des émotions et des recherches qui ont construit ce que nous sommes et qui nous ont nourri à pleines mains; il y a un réseau d'amis et des "maisons" où partager, où être écoutés et où écouter.

A présent de cette tradition nous appartient un certain esprit, une modalité d'interaction, une façon de concevoir et faire de la musique que nous appliquons dans notre pratique polyphonique, où se côtoient les répertoires de tradition et ceux de compositeurs d'aujourd'hui..

 

Il Quartetto Urbano